Les PME françaises qui innovent en faveur du véhicule autonome

Visiocar

Comme nous l’avons déjà dit sur ce blog, les véhicules autonomes feront le show au Congrès ITS de Bordeaux.

On évoque toujours le rôle des constructeurs automobiles et des grands équipementiers, mais il existe également d’autres acteurs qui un vrai savoir-faire technique. Et même les PME ont des idées qui pourraient inspirer l’industrie.

L’Etat et l’Ademe ont ainsi décidé de donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprises à travers l’opération « Initiative PME », lancée dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir pour soutenir l’innovation dans le domaine des transports.

Robosoft Urko

Parmi les lauréats, on retrouve par exemple Robosoft (partenaire de Ligier dans Easymile pour des navettes autonomes). A travers le projet URKO, la société vise à développer une offre modulaire pour robotiser rapidement, de manière réversible et à faible coût des véhicules automobiles et industriels existants. Ces véhicules deviennent ainsi bi-mode en étant autonomes ou télé-pilotés.

Toujours à propos de navettes, SENSUP propose de valoriser son expertise des systèmes électro-optiques à base de lasers. Le projet SMARTNAV est une solution LIDAR performante et peu coûteuse pour l’aide au guidage et à la navigation sécurisée des véhicules autonomes.

Autre apport : celui de STEREOLABS. L’objectif du projet VISIOCAR est de développer un module de vision 3D permettant aux constructeurs automobiles d’accélérer le développement et l’intégration de modules de vision 3D aux futurs designs de véhicules autonomes. Le module proposé permet de développer des applications de vision 3D et inclut les fonctions de détection d’obstacle, localisation, positionnement et fusion de données.

Edixia

En complément, EDIXIA AUTOMATION – qui crée des softwares associés à des caméras pour des contrôles automatisés de qualité (reconnaissance et mesure de formes, de défauts, …) – vise à développer et valider une carte prototype de traitement d’images sur la base d’un processeur de perception active issu de technologies du biomimétisme. Cette carte se distingue par une consommation d’énergie nettement réduite, des coûts compatibles au segment automobile d’entrée et de milieu de gamme et un traitement d’images de base en HD (2,3 mégapixels) évolutif vers une résolution 8K (20 mégapixels).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s