Bordeaux prêt à tester la voiture à hydrogène

20150610-ceagrenoblerefulling

Si l’on en croit Objectif Aquitaine, Hydrogène de France* et Bordeaux Métropole ont décidé de s’associer pour pour répondre à un appel à projets de l’Europe sur la mobilité hydrogène et financer une station-service capable d’alimenter 30 véhicules sur l’agglo.

La capitale girondine marcherait ainsi sur les traces de Grenoble et Lyon, où le projet HyWay a été déployé avec une vingtaine de véhicules (50 à terme), utilisés par des entreprises et où ont été installées deux stations de distribution d’hydrogène.

Les véhicules sont des Renault Kangoo électriques, équipés d’un prolongateur d’autonomie avec une pile à combustible. Cette technologie, fournie par la société SymbioFCell, double le rayon d’action en mode zéro émission (300 km).

Un certain nombre d’entreprises (Arom, Suez environnement, ERDF, Régaz, la SNCF, Gironde Habitat) ou encore le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) seraient a priori intéressés par cette forme de mobilité durable.

Les porteurs du projet espèrent qu’une trentaine de véhicules seront achetés par des entreprises et collectivités de l’agglomération puisque c’est la capacité de la station qui devrait être installée à Bordeaux Nord. L’investissement représente 1 M€, l’Europe finançant jusqu’à 70 % du projet. Elle interviendra également dans l’achat du véhicule, sa contribution devrait diminuer le surcoût de ces véhicules qui serait de 17.000 € pour l’entreprise pour un prix final de 30.500 € HT.

Bordeaux Métropole et Hydrogène de France doivent déposer leur dossier cet été. Le résultat de cet appel à projets sera connu début 2016, pour une mise en service en fin d’année.

A noter que pour sa part le Conseil Régional d’Aquitaine est impliqué dans l’appel à projets TITEC (Transfert industriel et Tests en conditions réelles), porté par l’ADEME et portant sur l’hydrogène-énergie & les piles à combustible .

En cette année de conférence COP21, où l’hydrogène sera l’une des thématiques à l’honneur, et alors que doit se tenir en octobre à Bordeaux le Congrès Mondial sur les ITS, où des vélos à hydrogène seront propos à l’essai, la mobilité durable est en bonne voie sur les bords de la Garonne.

*entreprise dirigée par Damien Havard et implantée à Lormont.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s