La mobilité écologique en première ligne à ITS Bordeaux

 

Vedecom-convoi

Les 34 plans initiaux de la Nouvelle France Industrielle lancés en 2013 ont été regroupés en 9 solutions industrielles en mai dernier, et répondent désormais au nom générique d’Industrie du Futur. Parmi les nouvelles appellations thématiques, celle de la mobilité écologique rassemble les projets liés à la réduction de la consommation des véhicules (2 L/100 km), au véhicule électrique (dont la propulsion par une pile à hydrogène) et à l’infrastructure de charge, ainsi qu’au pilotage automatique.

Ce programme thématique est animé par Florence Lambert (DG du CEA Liten), Gilles Le Borgne (Directeur de la R&D de PSA Peugeot Citroën), Gaspar Abelan Gascon (Directeur de la R&D de Renault), Carlos Ghosn (PDG de Renault) et Francis Vuibert (Préfet hors-cadre).

Leur feuille de route est de déployer 20 000 points de charge supplémentaires ouverts au public d’ici fin 2016, de réduire de 30 % les émissions en CO2 des véhicules neufs construits en
France d’ici 2021, de créer 2 sites industriels en France d’ici 2017 pour la filière batterie et
hydrogène et de créer de 8000 à 25000 emplois en France à l’horizon 2030 dans le
secteur du stockage de l’énergie.

IMG_7956

Le Congrès ITS de Bordeaux sera l’occasion de faire des démonstrations de l’état de l’art en matière de véhicules autonomes, avec la participation de VEDECOM, Akka Technologies, Valeo mais aussi Renault. Dans le courant de l’été, PSA Peugeot Citroën a procédé aux premières expérimentations de véhicules autonomes sur route (grâce au cadre que prévoit la loi sur la transition énergétique adoptée le 22 juillet dernier), avec sa C4 Picasso. Le gouvernement a accordé des dérogations et a délivré des plaques « W véhicule autonome » sur le modèle de la plaque W garage.

L’objectif avec le véhicule autonome est d’améliorer la sécurité routière, de permettre au conducteur d’utiliser le temps de transport (78 mn en moyenne par jour pour un francilien) à autre chose, mais aussi d’optimiser et démocratiser les transports publics. Avec le développement de l’usage de véhicules modulables et de desserte automatique, il est possible d’offrir de la mobilité aux personnes vulnérables et dans les zones les moins denses.

Mais, la mobilité écologique ne résume pas à elle seule les enjeux du Congrès ITS de Bordeaux. Il faut également noter que parmi les thèmes prioritaires de l’Industrie du Futur figurent la ville durable et les transports de demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s