NXP et le projet SCOOP@F avec PSA : deux approches de la voiture connectée avec l’infrastructure

IMG_8453

Il n’y a pas que la voiture autonome au Congrès ITS de Bordeaux. On peut y voir aussi les voitures connectées de prochaine génération. Des voitures qui dialoguent avec les autres véhicules, mais aussi avec l’infrastructure.

IMG_8450

Par exemple, PSA Peugeot Citroën a choisi de mettre en avant le projet SCOOP@F qui va se traduire par 3000 véhicules (1000 de PSA, 1000 de Renault et 1000 autres mis en service par des opérateurs d’infrastructures) reliés par le protocole Wi-Fi G5 à 2000 km d’autoroutes.

IMG_8442

Nous avons roulé sur la rocade de Bordeaux et avons pu mesurer la pertinence des messages reçus, du type chantier mobile ou alerte en cas de présence d’un piéton sur le côté de la route.

IMG_8452

Mais, l’approche va bien au-delà des messages d’urgence. Les opérateurs d’infrastructures sont intéressés pour recevoir aussi des informations envoyées de façon anonymes par les véhicules, comme des essuie-glaces activés ou le déclenchement de l’ESP. Ces données permettent de déterminer si une zone est devenue accidentogène en fonction de la météo et du trafic.

IMG_8427

Le projet français se déroule en coopération avec d’autres initiatives (corridor entre les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Autriche, corridors en Espagne et au Portugal).

Voir les photos de SCOOP.

IMG_8423

Autre démo à voir absolument, celle proposée par NXP.  A bord de Honda, équipées pour recevoir des messages en mode Car2X, on vous propose des cas de figure très concrets.

IMG_8415

Sur l’écran de bord, on peut ainsi simuler la présence de ralentisseurs (perçus et signalés par des véhicules passés auparavant). d’un véhicule en panne, d’un chantier mobile, d’une route glissante, ou encore afficher dans combien de temps le feu va passer au feu rouge.

IMG_8408

On vous explique aussi que si un enfant porte par exemple sur un vêtement ou sur un cartable une étiquette RID (U Code), il devient possible pour un véhicule connecté de le repérer à l’avance et d’éviter ainsi les risques de collision au passage piéton.

IMG_8420

Le fin du fin, c’est la démo de lutte contre le piratage. NXP simule à un moment l’envoi d’une fausse information (présence d’un véhicule d’urgence prioritaire) à partir d’une balise en bord de route, et qui est reconnue comme telle sur l’écran de bord du véhicule.

Voir l’album photo de la démo NXP.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s