Bordeaux se projette déjà au-delà du Congrès ITS

carte-europe.s

C’est le dernier jour du Congrès Mondial sur les ITS de Bordeaux.

Pour la Métropole, le département et la région Aquitaine, cet événement était une occasion unique d’attirer l’attention sur les réalisations en matière de mobilité durable* et sur les filières liées à la recherche.

Mais déjà, la capitale girondine voit plus loin.

En 2017, avec l’achèvement de la Ligne à Grande Vitesse, Bordeaux sera au centre d’une toile ferroviaire qui la placera à 2 h de Paris avec une gare rénovée. Capitalisant sur l’arrivée du train à grande vitesse, le programme Euratlantique fera de la capitale mondiale des vins une métropole qui compte sur la scène européenne. Prévoyant un hub multimodal et notamment un quartier qui servira de laboratoire pour la ville de demain, cette opération d’intérêt national a été montée entre l’Etat, l’agglo et la Région.

En 2018, un nouveau pont sur la Garonne s’élancera en complément de celui déjà construit en 2013, pour rapprocher encore les deux rives. Par ailleurs, le bouclage à 2 x 3 voies de la rocade sur la rive gauche devrait être achevé à l’horizon 2020–2022.

En parallèle, depuis le mois d’avril 2014 et jusqu’en 2016, le parc de matériel roulant du réseau régional « Ter Aquitaine » va progressivement être équipé de 46 nouvelles rames spécialement conçues pour les déplacements du quotidien représentant un effort d’investissement de 400 millions d’euros.

Le Congrès Mondial des Transports Intelligents doit permettre d’accélérer la mise en oeuvre de nouveaux services au bénéfice des usagers grâce au potentiel des nouvelles technologies. L’Aquitaine dispose d’atouts certains dans le domaine des applications autour des satellites, du véhicule autonome, des systèmes coopératifs et du transport à la demande. L’émergence d’une filière créatrice d’emplois dédiés aux services et systèmes de transports intelligents est donc engagée dans la région.

Pour sa part, ma métropole bordelaise souhaite être en pointe dans le cadre de la démarche French Tech pour doper la transition numérique de son économie et accompagner l’émergence de champions technologiques.

 

*avec par exemple le e-c@r (premier car interurbain à haute qualité de service proposant notamment le wifi aux usagers), le système d’information pour tous les modes de transport TransGironde, le développement du covoiturage ou encore les navires propres utilisés pour les liaisons fluviales de part et d’autre de l’estuaire de la Gironde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s