Archives du mot-clé radar

Cohda Wireless lance un radar V2X qui pourrait devenir la référence du marché

Cohda-D4X-demo

Un an avant d’accueillir le Congrès Mondial sur les ITS à Melbourne, l’Australie a tenu à marquer sa présence à Bordeaux. La société Cohda Wireless a ainsi présenté un nouveau système radar qui se destine aux futurs véhicules connectés en V2X (communication entre véhicules et avec l’infrastructure). L’originalité vient du fait que ce n’est pas un capteur que l’on ajoute, mais un logiciel qui tourne sur une puce NXP Roadlink.

Partant du principe que le nombre de véhicules équipés en V2X sera faible au démarrage, Cohda propose tout simplement d’utiliser les signaux radio émis par les voitures et les panneaux routiers comme autant de capteurs pour analyser l’environnement. Il devient ainsi possible de détecter par effet Doppler les bâtiments et les panneaux routiers, mais aussi les véhicules non connectés et que l’on peut localiser à l’approche d’un virage avant même de les avoir en visuel.

Cela permet d’avoir l’équivalent d’un radar qui fonctionne à 360 degrés, et se montrant insensible à la pluie et au brouillard.

L’annonce a eu lieu en présence de Warren Truss, Vice-Premier Ministre du pays, qui était venu à la tête d’une forte délégation australienne à ITS Bordeaux.

Cohda-V2X-graphic

Le radar V2X de Cohda Wireless est compatible avec les standards de communication en vigueur en Europe et aux USA, que ce soit à bord des véhicules ou dans les balises en bord de route. Sans ajouter de matériel en plus dans les unités V2X, ce système aussi servir à localiser plus précisément la voiture, même dans les canyons urbains, avec une seule antenne et à condition d’avoir à bord une cartographie 3 D.

Le radar de Cohda pourrait servir de brique à bord des futurs véhicules autonomes.

ITSCorridor_V2X

Précisons par ailleurs que la société australienne a conclu des partenariats stratégiques avec NXP et Siemens pour le déploiement du V2X en Europe. Cohda participe aux tests sur le corridor ITS qui part des Pays-Bas, traverse l’Allemagne et se termine en Autriche.

Le radar du futur présenté à ITS Bordeaux

vitroni-radar

Le Congrès ITS de Bordeaux sera aussi l’occasion de découvrir le radar du futur. Un radar autonome qui utilise la technologie Lidar (comme sur les futures voitures autonomes) à base de laser, au lieu du Doppler, pour une efficacité accrue. Il a pour nom le PoliScanspeed.

Développé par la société allemande Vitronic, ce radar high-tech a remporté l’appel d’offres lancé par le ministère de l’Intérieur pour équiper les zones de chantier. Deux ont été déployés en juillet, l’un sur l’A6 en Seine-et-Marne, l’autre en Ille-et-Vilaine sur la D177. Il y en aura 150 en 2016.

radar-lidar-vitronic

En envoyant 15 000 impulsions laser à chaque seconde dans toutes les directions, il est capable de générer en temps réel une image du trafic routier incluant la position, la vitesse et le gabarit des véhicules dans les deux sens de circulation, et cela même en cas de trafic dense. Les mesures sont envoyées automatiquement par un modem intégré.

2015_07_bl_EnforcementTrailer_FM1_heck_offen

En France, ce radar sera opéré en partenariat avec Cegelec Franche-Comté (groupe Vinci), qui a développé une remorque afin de l’alimenter en énergie électrique. Il pourra fonctionner pendant 5 jours sans intervention humaine.

A noter que Vitronic a aussi prévu une alarme en cas de vandalisme.

Des démos en live seront assurées pendant le Congrès ITS.