Archives du mot-clé speakers

Les premiers VIP confirmés pour le Congrès ITS de Bordeaux

speakers-its-bordeaux

A quelques mois de l’événement, un certain nombre d’intervenants sont d’ores et déjà confirmés pour la Cérémonie d’Ouverture et les sessions plénières.

On peut d’ores et déjà annoncer des personnalités représentant :

– L’Europe (Violeta Bulc, Commissaire Européen aux Transports et à la Mobilité ; Joao Aguiar Machado, Directeur Général Mobilité et Transport, Commission Européenne ; Annti Peltomäki, Direction Générale du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME, Commission Européenne),

– Le gouvernement français (Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie ; Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, auprès de la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie),

– Les élus locaux (Alain Rousset, Président du Conseil régional Aquitaine ; Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental de la Gironde ; Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Président de Bordeaux Métropole),

speakers-its-bordeaux-2

– Des hauts dirigeants d’entreprise (Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën ; Thierry Bolloré, Directeur délégué à la compétitivité chez Renault ; Guillaume Pépy, PDG de la SNCF ; Pierre Coppey, Président de l’ASFA et Directeur général délégué de VINCI Concessions et Président de VINCI Autoroute ; Ogi Redzic, Senior Vice-President, Connected Driving, HERE ; Seval Oz, Senior Vice-President, Head of Business Unit ITS, Continental ; Alice Tornquist, Vice-President-Qualcomm),

– Des acteurs des ITS (Adam Game, CEO – Intelematic ; Xiaojing Wang, Chief Engineer – Research Institute of Highway, Ministry of Transport / Director, China National ITS Centre / Chair, China ITS Industry Alliance ; Steve Yianni, Chief Executive Officer, Transport Systems Catapult).

 

 

Publicités

Le Congrès ITS de Bordeaux présenté à la presse nationale

IMG_0731

Ce matin, les organisateurs et les hôtes du Congrès Mondial sur les ITS ont présenté cet événement à des représentants de la presse nationale, généraliste ou spécialisée, à la Maison d’Aquitaine à Paris. Une conférence de presse qui a permis de révéler les points forts du congrès.

Le panel d’intervenants était très complet avec :

– Hermann Meyer (Président d’Ertico),

– Alain Rousset (Président de la région Aquitaine),

– Anne-Laure Fabre-Nadler / Vice-présidente du Conseil Départemental de la Gironde en charge des Mobilités

– Michel Labardin / Vice-Président de Bordeaux Métropole, délégué aux Transports de demain

– Virginie Calmels / Adjointe au maire de Bordeaux, en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable

– Florence Ghiron, Présidente du cluster TOPOS Aquitaine et Présidente du Comité Bordelais d’organisation du 22ème Congrès Mondial ITS.

Les interventions ont été ponctuées par des témoignages de sponsors (HERE, ASFA) et d’exposants (Continental, VEDECOM).

vedecom

Les journalistes attendaient surtout des détails sur les démonstrations de véhicules autonomes. Ils ont été servis, avec l’annonce par l’institut VEDECOM de son premier prototype roulant, électrique, connecté et autonome. Il circulera sur route ouverte, tout comme les véhicules d’Akka Technologies et Valeo, et la navette de Navya.

Il a aussi été question des navettes autonomes d’Easymile), des démos de parking automatique (Renault, Aisin) et des démonstrations de voiture connectée.

IMG_7461

Continental a par exemple levé le voile sur sa Cloud Car, sur la base d’une Citroën Cactus.

Pour sa part, Here (groupe Nokia) a annoncé des premières en lien avec les cartographies plus précises et en 3D qui se destinent aux véhicules connectés et autonomes.

elus

Du côté des élus, la conférence de presse a été l’occasion d’évoquer des projets locaux (Link in City), des réalisations (open data dans les transports, capteurs pour alerter les automobilistes de la présence de piétons et de cyclistes dans le bassin d’Arcachon, bus Wi Fi et avec énergie en partie issue de panneaux solaires) et surtout l’envie de capitaliser sur des filières (spatial, numérique, drones, …) pour déployer des services sous l’angle de la géolocalisation. L’envie est réelle de faire du territoire un « living lab » qui continuera à expérimenter les technologies liées au transport intelligent.

Il a été aussi question de la multimodalité, aussi bien du côté d’ERTICO que des élus, qui ont le souci de favoriser le transfert de l’automobile vers d’autres modes