Archives du mot-clé route intelligente

Colas lance la route solaire

Quand-la-route-devient-solaire-et-produit-de-l-electricite

Voici un exemple combinant route intelligente et développement durable. Colas présente actuellement, dans le cadre du salon World Efficiency, qui se tient actuellement à Paris, Porte de Versailles, sur le stand du groupe Bouygues, le concept Wattway.

C’est un concept de revêtement routier photovoltaïque unique au monde. Les dalles comprennent des cellules photovoltaïques enrobées dans un substrat multicouche. Ces cellules captent l’énergie solaire au travers d’une très fine feuille de silicium polycristallin permettant de produire de l’électricité. Connectées à un boîtier latéral en sous-face intégrant les composants de sûreté électrique, les dalles sont adaptables aux routes du monde entier et capables de supporter la circulation de tout type de véhicule, y compris les poids lourds.

Très fines (quelques millimètres d’épaisseur) et pourtant résistantes, antidérapantes, conçues pour durer, les dalles Wattway sont posées et collées directement sur la chaussée, sans travaux de génie civil. Elles peuvent donc utiliser les infrastructures déjà existantes.

Grâce à 1 km linéaire de route équipée de dalles Wattway, il est possible d’éclairer une ville de 5 000 habitants (sources ADEME).

4789262_6_f714_2015-10-14-9296ea2-4058-3qprqw_40418506db298e9a66c077fcf15704bb

Dès lors que la route produit de l’électricité, elle est connectée. Le développement massif de capteurs permet d’avoir en temps réel des informations sur l’état du trafic, de gérer celui-ci de façon dynamique et de mettre en place des systèmes d’autodiagnostic de la chaussée, dans une perspective de route intelligente et communicante. On peut imaginer également un rechargement des véhicules électriques par le biais de la technologie de l’induction

Wattway est proposé, pour des sites pilotes, à des partenaires publics (collectivités locales) et privés (entreprises) souhaitant participer au lancement de cette innovation dans le cadre de la politique de transition énergétique.

Publicités

L’automobile et la route en force au Congrès ITS de Bordeaux

 

IMG_7939

Historiquement, le Congrès Mondial sur les ITS s’est formé autour de l’automobile et du monde de la route. Ce n’est donc pas un hasard si ces deux secteurs sont largement représentés à Bordeaux.

A ce jour, plusieurs constructeurs ont décidé de participer à l’exposition : Toyota et Honda, de même que PSA Peugeot Citroën et Renault, sans oublier Ligier (via Easymile, avec son partenaire Robosoft) et Navya. On note également la présence de plusieurs équipementiers, tels Actia Automotive, Bosch, Continental, Denso, Fujitsu, Ibeo, Michelin, NEC, NXP, Panasonic, Peiker, STMicroelectronics et Valeo. La liste comprend par ailleurs des spécialistes de l’ingénierie comme AKKA Technologies, Applus+ IDIADA et Vector, le pôle de compétitivité Mov’éo, ainsi que des représentants de la cartographie (Here et TomTom), de l’aide à la navigation (Garmin, PTV), de l’information trafic (Inrix, réseau TISA*), de la big data (IBM) et de la connectivité (Auto Talks, Ericsson, Kapsch, Huawei, Orange, T-Systems).

* Le réseau TISA regroupe notamment Garmin, Michelin et V-Trafic (Médiamobile) et met en avant le protocole TPEG pour délivrer plus de données via la radio numérique.

L’automobile de demain est également représentée par deux instituts de recherche qui travaillent sur le véhicule connecté et l’automatisation de la conduite : l’IRT System X et VEDECOM.

Plus anecdotique, la société américaine Local Motors sera présente au Congrès pour présenter sa voiture qui s’imprime en 3D.

Cerema

Le monde de la route intelligente vient en complément avec l’ASFA, la Sanef, Colas (dont sa filiale Aximum spécialisée dans la signalisation, les équipements de sécurité et la gestion dynamique des flux), Vinci (dont sa filiale Eurovia), et plusieurs équipementiers qui font de la gestion de trafic (Cohda Wireless, groupement ITS Infra, Lacroix, Lindsay, Sterela…).

Le projet Corridor, qui réunit les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Autriche autour des ITS coopératifs entre les véhicules et les infrastructures sera aussi représenté à l’exposition.

Il ne faut pas oublier non plus la dimension environnementale de l’événement, d’où la présence de l’IFP Energies Nouvelles et d’acteurs comme EDF et Cofely Ineo.