Archives du mot-clé Toyota

Toyota présentera ses solutions liées aux ITS au salon de Tokyo

20151016_01_01

A l’occasion du salon de l’automobile de Tokyo, et au sein de l’expo Smart Mobility 2015, Toyota mettre l’accent sur deux thèmes majeurs : le transport intelligent et l’autopartage.

Lancé récemment par Toyota, le pack de sécurité ITS Connect repose sur les communications de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I), afin d’apporter plus de sécurité au volant. Comme l’a annoncé Toyota en début de mois, le pack ITS Connect équipera la nouvelle Crown (lancée le 1er octobre) et la Prius (dont le lancement est prévu en décembre au Japon), puis un autre modèle d’ici la fin de 2015.

Sur son stand, la marque a prévu de représenter un carrefour où seront placés un modèle réduit de voiture, des capteurs de piétons et une antenne de fréquence 760 MHz. Cette simulation montrera l’efficacité du dispositif de sécurité, qui échangera des informations en temps réel avec le modèle réduit.

La démo expliquera également la fonction d’évitement de collision lors d’un virage à droite d’ITS Connect, en décrivant le fonctionnement des détecteurs de piétons ainsi que l’instant et les méthodes d’alerte du conducteur via l’interface embarquée homme-machine. Seront également présentés la notification de présence d’un véhicule de secours, une fonction d’ITS, et le régulateur dynamique de vitesse qui utilise la communication V2V pour maintenir une distance de sécurité entre les véhicules.

Le modèle choisi pour faire la démonstration de ces fonctions n’est autre que la toute nouvelle Prius. De plus, des présentoirs donneront un aperçu des services V2I et V2V mis en œuvre sur cette version du dispositif de sécurité, ainsi que de certaines technologies ITS que Toyota compte déployer à l’avenir.

L’autre thème majeur est l’autopartage. Toyota présentera ainsi Ha:mo, un service déjà expérimenté sur le terrain à Toyota City, au Japon, depuis octobre 2012 et à Grenoble, en France, depuis octobre 2014. Il vient aussi de débuter à Tokyo en collaboration avec Park24 et pourrait faire son apparition prochainement dans des lieux touristiques.

Le stand présentera également une simulation interactive. On pourra y découvrir notamment une fonction de guidage d’itinéraire basée sur un dispositif sophistiqué d’identification personnelle et de reconnaissance vocale, doublé d’un grand affichage « tête haute ». Il devrait équiper les véhicules Ha:mo de future génération.

 

Publicités

Toyota et le co-équipier virtuel pour la conduite automatisée

Lexus jap

Lors du Congrès ITS de Bordeaux, le constructeur japonais a communiqué sur le thème de la conduite automatisée, à travers notamment un simulateur de conduite. Mais, il n’y avait pas de véhicule de démo. Et pour cause : le véhicule d’essai qui sert aux développements (une Lexus GS) roule à Tokyo sur le réseau d’autoroutes local Shuto. Il a mené une campagne de tests qui a permis de faire des entrées et sorties sur l’autoroute en mode autonome, ainsi que du respect de distances par rapport aux autres véhicules et des changements de file.

Mobility team mate

Pour Toyota, l’intelligence artificielle des futures voitures autonomes doit jouer le rôle d’un co-équipier. C’est plus un ami qu’un robot. Il faut développer une interface homme-machine conviviale, afin de mieux faire accepter la technologie et rendre la conduite plus coopérative. Le constructeur estime que le « Mobility Team mate » doit anticiper sur les décisions à prendre, être connecté (grâce au dialogue entre les véhicules et l’infrastructure, qui se développe au Japon avec ITS Connect) et surveiller aussi au passage le degré d’attention du conducteur.

Toyota, qui travaille sur l’automatisation de la conduite depuis les années 90, estime pouvoir lancer ces technologies en 2020.

Voici une vidéo pour présenter ces avancées.

Toyota déploie les ITS coopératifs au Japon

20150930_02_09

Toyota sera présent au Congrès ITS de Bordeaux. Le constructeur japonais est le seul à venir systématiquement à tous les événements de ce type, depuis leur création en France en 1994. Et c’est aussi un pionnier dans le domaine du transport intelligent.

La marque lance en fin d’année dans son pays d’origine un package baptisé ITS Connect. Il est basé sur les systèmes coopératifs de transport intelligent et permet de recevoir des informations en provenance des autres véhicules et de l’infrastructure. Trois nouveaux modèles vont étrenner la technologie, qui utilise une fréquence radio standardisée (760 Mhz).

20150930_02_03

Le conducteur peut ainsi bénéficier d’alertes sur la proximité d’autres véhicules aux carrefours, les risques de collision au moment de tourner ou encore lorsqu’un feu rouge est brûlé par un véhicule. Toyota estime que de telles technologies pourraient permettre de réduire de 40 % les accidents aux intersections.

001

Le système ITS Connect va aussi permettre de signaler la présence d’un véhicule prioritaire dans le trafic (ambulance, pompiers) et d’indiquer à quel moment les feux changent de couleur.

Toyota : un pilier des congrès sur les ITS

Toyota i road

Comme chaque année depuis 1994, le géant japonais et numéro 1 de l’automobile sera présent au Congrès Mondial sur les Systèmes de Transport Intelligent qui se tiendra à Bordeaux du 5 au 9 octobre 2015 pour sa 22ème édition. C’est un acteur clé qui a compris très vite l’intérêt du transport intelligent et qui s’investit dans la smart mobility society.

Le Président Honoraire de Toyota, le Dr Shoichiro Toyoda, fera le voyage depuis le Japon. Et il sera accompagné d’une délégation de 500 personnes venant du pays du soleil levant. Un déploiement qui témoigne de l’importance que le constructeur accorde ce type d’événement.

Cette année, le congrès permettra à Toyota de présenter son savoir-faire dans notamment deux domaines :

– Les ITS coopératifs (présentés sous forme d’un simulateur), qui s’inscrivent dans l’objectif ultime de Toyota : ramener un jour à zéro le nombre de blessés et de tués dans les accidents de la route ;

– Le système Ha:mo d’autopartage avec les véhicules i-Road et COMS (comme à Grenoble*, où ces engins électriques sont testés dans le cadre du service Citélib, en complément des transports en commun). L’i-Road est un tricycle électrique qui se penche dans les virages et que les visiteurs du Congrès ITS de Bordeaux pourront découvrir.

Malheureusement, le constructeur japonais n’a pas prévu de faire venir à Bordeaux la Mirai, sa première voiture de série à l’hydrogène qui commence à être lancée dans quelques pays d’Europe. Elle sera par contre visible tout l’été à Paris, au Rendez-Vous Toyota.

 

*Toyota y présentera les premiers retours d’expérience dans le cadre d’une session dédiée au Congrès ITS de Bordeaux, avec le français Stéphane Péan.