Archives pour la catégorie Mobilité intelligente

Initiatives ou technologies qui permettent de faciliter les déplacements

Place au Congrès ITS de Melbourne en 2016

ITS_outline-300x157

Après avoir fait vivre pendant plusieurs mois le Congrès ITS de Bordeaux, avant, pendant et un peu après, ce blog propose ici son dernier post. Il annonce le prochain Congrès Mondial sur les Transports Intelligents (le 23ème dans la série), qui aura lieu du 10 au 14 octobre 2016 à Melbourne.

L’Australie avait déjà accueilli un congrès mondial en 2001.

Et si cela vous intéresse, en tant qu’expert, le Congrès vient juste d’ouvrir un « call for papers ». Vous avez jusqu’au 13 janvier 2016 pour soumettre une intervention, à caractère scientifique ou commercial. Les catégories concernées sont : le Big Data, les Smart Cities, les véhicules autonomes, les applications mobiles, la sécurité routière, la logistique, le développement durable et les standardisation.

Une délégation de Bordeaux se rendra sur place l’année prochaine.

Volvo Cars begins first ever Australian tests for kangaroo safety research

Pour l’anecdote, Volvo a fait savoir qu’il travaillait sur une technologie de détection des… kangourous. A l’aide d’un radar et d’une caméra, le constructeur entend aider les conducteurs à éviter des accidents avec ces animaux pour le moins imprévisibles.

Le même Volvo doit participer dès ce mois de novembre à un test de véhicule autonome sur route ouverte, sous l’égide du ARRB Group. Parmi les partenaires figurent Bosch, Cohda Wireless, les Universités de Flinders et Carnegie Mellon, le Royal Automobile Association of South Australia et ITS Australia.

Publicités

L’Etat ouvre une plateforme pour réserver plus facilement des taxis

le-taxi

C’est une réponse à Uber et aux VTC, qui utilisent justement les outils numériques pour mettre en relation directement les clients avec des voitures avec chauffeur.

L’Etat va donc prochainement procéder au lancement de la plateforme « le.taxi ».

« Cette innovation majeure, issue de la loi du 1er octobre 2014 relative aux taxis et VTC, a pour objectif de développer l’accès des clients aux chauffeurs de taxi par voie électronique au moyen d’un registre national de géolocalisation », indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Élément-clé de la modernisation du secteur, cette plateforme est développée par la Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières (DSCR) et le Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique (SGMAP), en lien étroit avec les professionnels du taxi.

Actuellement en phase de test en conditions réelles dans plusieurs agglomérations françaises, le.taxi ouvrira progressivement au grand public à partir de la fin de l’année.

La plateforme intègre d’autres innovations majeures – comme la saisine par voie électronique des administrations ou la consultation en ligne du solde de points du permis de conduire sur le site dédié Télépoints.

Les détails et l’actualité du projet sont disponibles sur ce site.

Toyota présentera ses solutions liées aux ITS au salon de Tokyo

20151016_01_01

A l’occasion du salon de l’automobile de Tokyo, et au sein de l’expo Smart Mobility 2015, Toyota mettre l’accent sur deux thèmes majeurs : le transport intelligent et l’autopartage.

Lancé récemment par Toyota, le pack de sécurité ITS Connect repose sur les communications de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I), afin d’apporter plus de sécurité au volant. Comme l’a annoncé Toyota en début de mois, le pack ITS Connect équipera la nouvelle Crown (lancée le 1er octobre) et la Prius (dont le lancement est prévu en décembre au Japon), puis un autre modèle d’ici la fin de 2015.

Sur son stand, la marque a prévu de représenter un carrefour où seront placés un modèle réduit de voiture, des capteurs de piétons et une antenne de fréquence 760 MHz. Cette simulation montrera l’efficacité du dispositif de sécurité, qui échangera des informations en temps réel avec le modèle réduit.

La démo expliquera également la fonction d’évitement de collision lors d’un virage à droite d’ITS Connect, en décrivant le fonctionnement des détecteurs de piétons ainsi que l’instant et les méthodes d’alerte du conducteur via l’interface embarquée homme-machine. Seront également présentés la notification de présence d’un véhicule de secours, une fonction d’ITS, et le régulateur dynamique de vitesse qui utilise la communication V2V pour maintenir une distance de sécurité entre les véhicules.

Le modèle choisi pour faire la démonstration de ces fonctions n’est autre que la toute nouvelle Prius. De plus, des présentoirs donneront un aperçu des services V2I et V2V mis en œuvre sur cette version du dispositif de sécurité, ainsi que de certaines technologies ITS que Toyota compte déployer à l’avenir.

L’autre thème majeur est l’autopartage. Toyota présentera ainsi Ha:mo, un service déjà expérimenté sur le terrain à Toyota City, au Japon, depuis octobre 2012 et à Grenoble, en France, depuis octobre 2014. Il vient aussi de débuter à Tokyo en collaboration avec Park24 et pourrait faire son apparition prochainement dans des lieux touristiques.

Le stand présentera également une simulation interactive. On pourra y découvrir notamment une fonction de guidage d’itinéraire basée sur un dispositif sophistiqué d’identification personnelle et de reconnaissance vocale, doublé d’un grand affichage « tête haute ». Il devrait équiper les véhicules Ha:mo de future génération.

 

Valeo s’implique dans les ITS

Valeo_InBlue_with_smart_watch_functional_illustration

On a surtout retenu de l’équipementier français sa démonstration convaincante de véhicule autonome, avec une VW Golf équipée de son fameux scanner laser (SCALA) lors du Congrès ITS de Bordeaux. Mais, Valeo est également un acteur en pointe sur la connectivité. Il développe des applications pour smartphones et montres connectées, comme le système InBlue qui permet de consulter à distance des données sur le véhicule, et même de le partager.

Ce partenaire de référence dans l’automobile s’implique même de plus en plus dans le domaine des ITS.

Ainsi, en novembre prochain, Valeo lancera avec Geely, un constructeur chinois, son premier boîtier télématique avec fonction « Emergency Call » pour permettre au véhicule de contacter directement les secours en cas d’accident. Dès 2015, tous les véhicules neufs de Russie devront être équipés en série de ce service « ERA-GLONASS ». L’équipementier travaille également sur le projet « eCall » qui est la norme équivalente pour le marché européen et qui sera, lui, obligatoire dès 2018.

Par ailleurs, Valeo coopère en Chine avec l’université de Tsinghua (Pékin) sur les premières expérimentations de la technologie Car2X, qui permet aux véhicules de communiquer entre eux et avec l’infrastructure routière.

Une alliance pour promouvoir la mobilité comme un service

Enterprise Mobility as a Service

Pendant le dernier Congrès ITS de Bordeaux, une alliance a vu le jour. Une vingtaine d’organisations européennes* se sont réunies autour de ce qu’on appelle « Mobility as a Service » (MaaS), autrement dit un service qui permet à un opérateur de proposer le moyen de transport le plus approprié, grâce aux outils numériques (smartphone, tablette).

A la base, ce concept avait été développé lors du Congrès ITS Europe d’Helsinki. On peut encore lire en ligne le communiqué qui présente ce concept. Sampo Hietanen, le Président d’ITS Finlande, le qualifie de nouveau modèle pour le transport.

L’idée est de proposer sous forme de forfait, comme dans la téléphonie mobile, un package de mobilité qui permet d’emprunter le taxi, un véhicule de location, ainsi que les transports en commun. Une idée appuyée par la Finlande, et qu’il convient d’élargir à l’ensemble de l’Union Européenne.

Ce nouveau modèle est une opportunité pour les opérateurs de transport public et les acteurs privés de travailler ensemble autour d’un nouveau modèle économique… à condition de s’entendre sur le partage et la propriété des données.

*Les membres sont :  Agence Finlandaise pour le financement de l’Innovation (Tekes), AustriaTech, Connekt, Ericsson, ERTICO – ITS Europe, Fédération Internationale de l’Automobile (Région 1), Helsinki Business Hub, IRU, ITS Finland, ITS Sweden, ITS Ukraine, Ministère Finlandais du transport et des communications, Ministère Suédois de l’Entreprise et de l’Innovation, MOBiNET, National Mobile Payment Plc. (Hongrie), Transport for London, Vinnova, Universités d’Aalborg (Danemark) et de Tampere (Finlande) et Xerox.

Vinci s’associe à Waze et BlaBlaCar pour une autoroute encore plus connectée et communautaire

IMG_8203_edited

A l’occasion du Congrès ITS de Bordeaux, Vinci Autoroutes a présenté la dernière version de son application pour smartphone. Utilisée par 500 000 personnes, elle propose de nombreuses fonctionnalités comme les conditions de circulation en temps réel, la possibilité de renseigner ses trajets favoris et de s’abonner à des alertes trafic personnalisées.

A ce propos, Radio Vinci Autoroutes (107.7), qui informe en continu les conducteurs sur les 4 386 km du réseau, s’est associée à Waze, la première application de navigation communautaire dans le monde.

Ce partenariat inédit, entre le monde de la route et celui de la nouvelle économie, permet de proposer aux automobilistes une information trafic plus riche depuis leur point de départ jusqu’à leur destination finale hors du réseau autoroutier.

vinci-autoroutes-blablacar_0

Par ailleurs, l’opérateur autoroutier a aussi prévu un dispositif spécifique pour accueillir les membres de BlaBlaCar. le premier réseau au monde de covoiturage.

La formule télépéage « Temps Libre Covoiturage » Vinci Autoroutes offre la gratuité des frais de gestion, à partir de deux covoiturages par mois, réservés sur BlaBlaCar et effectués sur autoroute. Pour être éligibles, les trajets doivent faire au moins 75 km, dont 50 km sur autoroute. Les frais de gestion sont également de 0 € par mois non utilisé. Le dispositif a été élargi à l’ensemble du réseau autoroutier français.

De plus, les abonnés à cette formule bénéficient désormais également d’une carte d’avantages qui leur est réservée. Cette carte propose près de 150 000 offres spéciales et « bon plans » auprès de 12 000 commerçants de proximité, dans les domaines de la mobilité, de l’automobile et des loisirs.

Pour faciliter et sécuriser le covoiturage, Vinci Autoroutes propose déjà 19 parkings dédiés sur son réseau, soit 1500 places disponibles.

PTV et INRIX choisis pour surveiller le trafic en Ile-de-France

PMV-e6e28

A l’occasion du dernier Congrès ITS de Bordeaux, la direction des routes Île-de-France (DiRIF) a choisi PTV Group, en collaboration avec INRIX, pour surveiller en temps réel la circulation et les embouteillages en région parisienne. La DiRIF va utiliser la plateforme analytique Optima de PTV qui offre un aperçu de la circulation basé sur des données en temps réel fournies par INRIX. Cela permettra de surveiller plus finement la circulation et les embouteillages sur le réseau routier.

INRIX va délivrer des données sur le trafic qui proviennent de son réseau collaboratif de véhicules et d’appareils connectés. PTV Group va intégrer et traiter ces données pour transmettre à tout moment à la DiRIF une vision plus précise et globale de la circulation sur les routes de la région.

Le centre de gestion de la circulation de la DiRIF est chargé de surveiller, contrôler et publier des informations très précises relatives aux conditions de circulation sur les routes principales de la région parisienne, qui desservent 12 millions de personnes. Grâce aux données de mouvement associées à la plateforme évolutive d’analyse de la circulation en temps réel, la DiRIF va obtenir un aperçu plus immédiat de l’état de la circulation sur plus de 2 000 km de routes.

Projet INCOME : l’Internet des objets au service de la mobilité

Enabling world wide mobility for the IoT 2

Dans le cadre du dernier Congrès ITS de Bordeaux, Artal Technologies a présenté INCOME, un projet de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) labellisé par les pôles Aerospace Valley et Systematic.

Ce projet facilite le développement et le déploiement d’applications grand public autour de l’Internet des objets, en gérant les réseaux multi-échelles (en termes d’architecture, de composants logiciels et d’intergiciels), tout en assurant le respect de la vie privée et la qualité des informations.

Les briques développées dans le cadre du projet INCOME ont permis de réaliser le démonstrateur D4ME (Demonstrator for MultiScale MultiModal Mobility Experience in the city), qui est un système de guidage porte-à-porte destiné aux usagers de transports multimodaux : marche à pied, véhicule personnel, vélo en libre-service, transports en commun. D4ME assure des accès ubiquitaires en temps réel aux informations afin de proposer des itinéraires adaptés à la situation.

D4ME achemine vers les utilisateurs des informations en provenance d’objets communicants ou de serveurs open data.

Les solutions de Nomadic et SoFLEET pour la conduite responsable

A l’heure de la voiture connectée, les applications liées à l’éco-conduite se multiplient. Justement, à l’occasion du dernier Congrès ITS Bordeaux, les visiteurs ont pu découvrir les solutions proposées entre autres par deux PME.

EcoGyzerGPRS-320x240

Nomadic Solutions propose par exemple l’EcoGyzer, un outil d’aide à l’éco-conduite qui a été diffusé à 17 000 exemplaires à ce jour. C’est un boîtier sans branchement qui mesure les accélérations et les freinages, en plus du kilométrage. On peut aussi le coupler avec une caméra. Il se décline également sous la forme d’une application pour iPhone.

Myroute-assistant

Cette même société participe aussi au projet collaboratif #MyRouteAssistant, initié par le Groupement ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) du Pôle MOV’EO. Ce service propose un monitoring en temps réel de la conduite du chauffeur pour améliorer la sécurité routière. Il utilise un boîtier ou une application. A noter que la conduite responsable donne droit à des points, échangeables contre des bons de réduction dans des enseignes partenaires.

So fleet embarqué

Dans un autre genre, SoFLEET (filiale de Synox Group) propose des boîtiers connectés, capables de capter et remonter les données liées à la conduite. La société a acquis un un savoir-faire dans la transformation de données brutes issues du véhicule en informations intelligentes pour le gestionnaire de flotte et le conducteur.

Voir la vidéo.

SoFLEET mise également sur le Serious Gaming, pour impliquer les conducteurs et les inciter à réduire leurs consommations de carburant, tout en assurant leur sécurité. L’objectif est
d’amener une réelle pédagogie de conduite par le biais de challenges entre conducteurs et des
conseils personnalisés en fonction du comportement pour une conduite plus responsable. Une démarche qui met au centre du jeu le gestionnaire de flotte.

Thales lance une borne compacte pour le comptage et le péage des véhicules

Morse thales

À l’occasion du Congrès ITS de Bordeaux, Thales a présenté sa nouvelle borne MoRSE (Movable RoadSide Equipment) : une solution unique sur le marché qui concentre différentes
applications de gestion du trafic routier.

Installée sur le bord de la route, la borne enregistre les données permettant, selon
les besoins, de faire payer un péage en passage libre, de réaliser des analyses de trafic, éventuellement de mesurer les vitesses, voire de combiner ces différentes fonctions.

Ce nouvel équipement permet de répondre à la tendance du marché, qui est d’optimiser les opérations de contrôle sur les routes dans un contexte de fortes contraintes budgétaires.

MoRSE constitue une alternative technologique aux solutions de péage en flux libre via portique. Grâce à un important effort de R&D, Thales a réussi à regrouper dans une borne compacte toutes les technologies nécessaires à la gestion du trafic (lecture de plaques, classification de véhicule, balise DSRC) et à associer le logiciel de traitement et de
supervision des données.