Archives du mot-clé congrès ITS

Place au Congrès ITS de Melbourne en 2016

ITS_outline-300x157

Après avoir fait vivre pendant plusieurs mois le Congrès ITS de Bordeaux, avant, pendant et un peu après, ce blog propose ici son dernier post. Il annonce le prochain Congrès Mondial sur les Transports Intelligents (le 23ème dans la série), qui aura lieu du 10 au 14 octobre 2016 à Melbourne.

L’Australie avait déjà accueilli un congrès mondial en 2001.

Et si cela vous intéresse, en tant qu’expert, le Congrès vient juste d’ouvrir un « call for papers ». Vous avez jusqu’au 13 janvier 2016 pour soumettre une intervention, à caractère scientifique ou commercial. Les catégories concernées sont : le Big Data, les Smart Cities, les véhicules autonomes, les applications mobiles, la sécurité routière, la logistique, le développement durable et les standardisation.

Une délégation de Bordeaux se rendra sur place l’année prochaine.

Volvo Cars begins first ever Australian tests for kangaroo safety research

Pour l’anecdote, Volvo a fait savoir qu’il travaillait sur une technologie de détection des… kangourous. A l’aide d’un radar et d’une caméra, le constructeur entend aider les conducteurs à éviter des accidents avec ces animaux pour le moins imprévisibles.

Le même Volvo doit participer dès ce mois de novembre à un test de véhicule autonome sur route ouverte, sous l’égide du ARRB Group. Parmi les partenaires figurent Bosch, Cohda Wireless, les Universités de Flinders et Carnegie Mellon, le Royal Automobile Association of South Australia et ITS Australia.

Publicités

Les résultats du Hackaton ITS au Congrès de Bordeaux

 

Hackaton résultats

Comme nous l’avons déjà écrit sur ce blog, une compétition a été organisée par la plateforme européenne Mobinet, en partenariat avec le Challenge Bibendum, l’initiative e-Safety Aware et la FIA, pour créer de nouveaux services liés à la mobilité. Le défi était d’utiliser les données de la ville de Bordeaux et de Glasgow.

Hackaton logo

Trois équipes ont été distinguées par le jury. Elles ont pour nom All Green (Drive Safely and happily, appli qui aide à prendre les feux au vert), Bobby (Daily comuting buddy : assistant qui prend en compte l’agenda pour proposer les transports les plus pertinents) et Sensity.

On peut écouter ici en français Mark Baylet et Miguel Munoz de la startup Bosco (appli All Green), au micro d’ITS Radio.

Bordeaux se projette déjà au-delà du Congrès ITS

carte-europe.s

C’est le dernier jour du Congrès Mondial sur les ITS de Bordeaux.

Pour la Métropole, le département et la région Aquitaine, cet événement était une occasion unique d’attirer l’attention sur les réalisations en matière de mobilité durable* et sur les filières liées à la recherche.

Mais déjà, la capitale girondine voit plus loin.

En 2017, avec l’achèvement de la Ligne à Grande Vitesse, Bordeaux sera au centre d’une toile ferroviaire qui la placera à 2 h de Paris avec une gare rénovée. Capitalisant sur l’arrivée du train à grande vitesse, le programme Euratlantique fera de la capitale mondiale des vins une métropole qui compte sur la scène européenne. Prévoyant un hub multimodal et notamment un quartier qui servira de laboratoire pour la ville de demain, cette opération d’intérêt national a été montée entre l’Etat, l’agglo et la Région.

En 2018, un nouveau pont sur la Garonne s’élancera en complément de celui déjà construit en 2013, pour rapprocher encore les deux rives. Par ailleurs, le bouclage à 2 x 3 voies de la rocade sur la rive gauche devrait être achevé à l’horizon 2020–2022.

En parallèle, depuis le mois d’avril 2014 et jusqu’en 2016, le parc de matériel roulant du réseau régional « Ter Aquitaine » va progressivement être équipé de 46 nouvelles rames spécialement conçues pour les déplacements du quotidien représentant un effort d’investissement de 400 millions d’euros.

Le Congrès Mondial des Transports Intelligents doit permettre d’accélérer la mise en oeuvre de nouveaux services au bénéfice des usagers grâce au potentiel des nouvelles technologies. L’Aquitaine dispose d’atouts certains dans le domaine des applications autour des satellites, du véhicule autonome, des systèmes coopératifs et du transport à la demande. L’émergence d’une filière créatrice d’emplois dédiés aux services et systèmes de transports intelligents est donc engagée dans la région.

Pour sa part, ma métropole bordelaise souhaite être en pointe dans le cadre de la démarche French Tech pour doper la transition numérique de son économie et accompagner l’émergence de champions technologiques.

 

*avec par exemple le e-c@r (premier car interurbain à haute qualité de service proposant notamment le wifi aux usagers), le système d’information pour tous les modes de transport TransGironde, le développement du covoiturage ou encore les navires propres utilisés pour les liaisons fluviales de part et d’autre de l’estuaire de la Gironde.

Toyota : un pilier des congrès sur les ITS

Toyota i road

Comme chaque année depuis 1994, le géant japonais et numéro 1 de l’automobile sera présent au Congrès Mondial sur les Systèmes de Transport Intelligent qui se tiendra à Bordeaux du 5 au 9 octobre 2015 pour sa 22ème édition. C’est un acteur clé qui a compris très vite l’intérêt du transport intelligent et qui s’investit dans la smart mobility society.

Le Président Honoraire de Toyota, le Dr Shoichiro Toyoda, fera le voyage depuis le Japon. Et il sera accompagné d’une délégation de 500 personnes venant du pays du soleil levant. Un déploiement qui témoigne de l’importance que le constructeur accorde ce type d’événement.

Cette année, le congrès permettra à Toyota de présenter son savoir-faire dans notamment deux domaines :

– Les ITS coopératifs (présentés sous forme d’un simulateur), qui s’inscrivent dans l’objectif ultime de Toyota : ramener un jour à zéro le nombre de blessés et de tués dans les accidents de la route ;

– Le système Ha:mo d’autopartage avec les véhicules i-Road et COMS (comme à Grenoble*, où ces engins électriques sont testés dans le cadre du service Citélib, en complément des transports en commun). L’i-Road est un tricycle électrique qui se penche dans les virages et que les visiteurs du Congrès ITS de Bordeaux pourront découvrir.

Malheureusement, le constructeur japonais n’a pas prévu de faire venir à Bordeaux la Mirai, sa première voiture de série à l’hydrogène qui commence à être lancée dans quelques pays d’Europe. Elle sera par contre visible tout l’été à Paris, au Rendez-Vous Toyota.

 

*Toyota y présentera les premiers retours d’expérience dans le cadre d’une session dédiée au Congrès ITS de Bordeaux, avec le français Stéphane Péan.

L’Alsace prépare déjà le congrès ITS de 2017

1-RB-20115

Si le Congrès Mondial des ITS revient pour la première fois en France depuis 1994, l’hexagone a déjà accueilli des éditions européennes de ce même congrès. Ainsi, Lyon avait été l’organisateur de cet événement en 2011.

Strasbourg a des chances d’accueillir le 12ème ITS European Congress en 2017. La capitale alsacienne fait en effet partie de la short list des villes qui ont fait acte de candidature et ont été retenues par ERTICO. Et elle anticipe sur l’événement en organisant un événement lié au transport intelligent.

Ainsi, une conférence sur le thème « Véhicule autonome et gestion des risques » est prévue le 24 juin, au Club de la Presse (10 Place Kléber, Strasbourg). Elle est organisée par Aléarisque et le Pôle Véhicule du Futur.

Alors que l’automatisation des fonctions des automobiles est en marche (pilotage automatique dans les bouchons et sur autoroute, voiturier automatique, conduite autonome intégrale), des experts apporteront leur éclairage. Les réflexions porteront sur l’impact sur l’accidentologie, les interactions entre les véhicules autonomes et les véhicules traditionnels, le risque de piratage informatique, ou encore l’impact à terme du véhicule autonome sur le modèle de possession des véhicules.

Plus d’informations ici.

Précisons que le Pôle Véhicule du Futur dispose avec le site Car2Road d’une plateforme pour la validation des ITS et de la mobilité connectée aux confins de la France, de la Suisse et de l’Allemagne.

Bienvenue sur ce blog

Bordeaux-ville-jumelee

2015 est une année capitale pour la France qui accueillera deux événements majeurs. Le plus connu d’entre eux est la conférence sur le climat (COP21), qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre près de Paris, au Bourget. Tout le monde s’accorde à dire que cette conférence aura de grandes conséquences sur l’avenir de notre planète. Mais quelques semaines auparavant, notre pays organisera aussi un congrès mondial sur le transport intelligent, du 5 au 9 octobre à Bordeaux.

Ces deux grands rendez-vous seront liés.

A l’heure où la plupart des nations essaient de réduire leur empreinte carbone, il est possible de se déplacer plus intelligemment et de polluer moins. Grâce aux technologies de l’information, on peut favoriser l’intermodalité. Le citoyen peut devenir tour à tour automobiliste, usager des transports en commun et piéton, avec des outils qui facilitent le transfert d’un mode à l’autre, avec des services de géolocalisation et même de paiement. Cette révolution est en marche depuis déjà de longues années. Elle est sur le point de se généraliser.

La vocation de ce blog est justement de présenter cet univers et ses acteurs. Elle est aussi de présenter le congrès, à travers les conférences, les démonstrations et l’exposition qui constitueront autant de pôles d’intérêt. Un congrès mondial qui servira de rampe de lancement pour la COP21.

En attendant de vous voir à Bordeaux, en octobre prochain, nous souhaitons vous délivrer un contenu de qualité et vous donner envie de devenir un adepte de la mobilité intelligente.